[Corpora-List] 1er appel / First call : Revue TAL, Nouvelles applications du TAL (62-2) / CFP TAL journal, New applications of NLP (62-2)

geraldine.damnati at orange.com geraldine.damnati at orange.com
Fri Dec 18 16:48:17 CET 2020


(English version below)

Numéro spécial de la revue TAL "Nouvelles applications du TAL"

https://tal-62-2.sciencesconf.org/

Les récentes avancées en Traitement Automatique des Langues (TAL) ainsi que la démocratisation de l’accès à des modèles de langage très performants et aux librairies logicielles permettant de les mettre en œuvre ont permis au champ d’application du TAL de s’étendre notablement. Cette évolution s’accompagne de nouvelles problématiques de recherche. S’il est difficile de trouver de nouvelles tâches à proprement parler, les tâches traditionnelles comme la classification, l’extraction, le résumé ou la traduction s’orientent vers le traitement de phénomènes plus complexes, à partir de données textuelles hétérogènes, voire en combinaison avec de nouvelles modalités.

De nouveaux domaines applicatifs ont fait leur apparition ces dernières années, ouvrant la voie à l’utilisation du TAL sur des données de nature très variée. Une communauté s’est par exemple structurée autour du TAL pour le domaine de l’économie et des finances. Le e-commerce, la sécurité, le juridique, les administrations publiques (workshops FNP-FNS 2020, ECNLP 3, LT4GOV, etc.) et plus récemment la musique (NLP4Musa) font également l’objet de travaux dédiés.

D’autres domaines déjà couverts depuis plusieurs années sont quant à eux en expansion, comme le journalisme, l’analyse des réseaux sociaux, les humanités numériques ou le bio-médical. Ils sont maintenant abordés sous l’angle de nouvelles problématiques, signe d’un dynamisme notable des activités dans ces domaines. À titre d’exemple, on trouve ainsi, au-delà du workshop généraliste « NLP meets journalism » créé en 2015, des workshops dédiés à l’exploitation des graphes de connaissance pour le journalisme ou à l’extraction d’événements socio-politiques. De même, l’analyse des réseaux sociaux et plus largement des « données bruitées générées par les utilisateurs » est menée sous différents angles comme la détection de la censure, de la propagande et de la désinformation, les menaces dans les conversations en ligne, la modélisation des opinions, la vérification de faits, ou encore le harcèlement (workshops WNUT, NLP4IF, PEOPLE 2020, FEVER, etc.). Le domaine bio-médical quant à lui a été porté par une dizaine de workshops spécialisés en 2020.

La liste des domaines applicatifs évoquée ici ne saurait être exhaustive. Ces nouveaux domaines, au-delà des questions scientifiques posées par la spécificité des données à traiter, soulèvent également de nombreuses questions éthiques quant à l’utilisation des technologies sous-jacentes, à l’exploitation des résultats des traitements automatiques et aux nouvelles pratiques pouvant émerger dans les métiers concernés. Enfin, le fait que les applications du TAL soient désormais largement au contact du grand public soulève des problématiques liées aux contraintes de production comme l’efficacité, le coût, la robustesse ou la résilience aux attaques malveillantes. Nous nous intéressons dans ce numéro thématique à toutes ces questions scientifiques, technologiques et éthiques, posées par l’expansion du TAL dans des domaines applicatifs variés.

Pour ce numéro thématique, la revue TAL appelle donc largement à des contributions sur ces domaines applicatifs « nouveaux » au sens décrit ci-dessus ou sur de « nouveaux » paradigmes dans les domaines applicatifs déjà couverts, en particulier mais sans s'y limiter :

- aspects scientifiques liés à la particularité des données,

- solutions mises en œuvre pour adresser de nouveaux domaines applicatifs,

- nouveaux paradigmes dans des domaines plus anciens,

- questions méthodologiques,

- enjeux éthiques et sociaux des recherches sur ces nouveaux domaines.

DATES

- Date limite de soumission : 15 avril 2021

- Notification aux auteurs, première relecture : 28 juin 2021

- Notification aux auteurs, seconde relecture : 29 oct 2021

- Publication: Décembre 2021

LANGUE

Les articles sont écrits en français ou en anglais. Les soumissions en anglais ne sont acceptées qu’en cas de présence d’au moins un auteur non francophone.

LA REVUE

La revue TAL (Traitement Automatique des Langues) est une revue internationale éditée depuis 1960 par l’ATALA (Association pour le Traitement Automatique des Langues) avec le concours du CNRS. Elle est maintenant publiée en format électronique, avec accès gratuit immédiat aux articles publiés, et impression annuelle à la demande. Cela ne change aucunement son processus de relecture et de sélection.

FORMAT

Les articles doivent faire entre 20 et 25 pages, références et annexes incluses (sans dérogation possible sur la longueur). Les chercheurs ayant l’intention de soumettre une contribution sont invités à déposer leur article en cliquant sur le menu "Soumission d’un article" (format PDF). Pour cela, si ce n’est déjà fait, s’inscrire sur le site http://www.sciencesconf.org (en haut à gauche, "créer un compte"), puis revenir sur la page https://tal-62-2.sciencesconf.org/ se connecter et effectuer le dépôt.

La revue TAL a un processus de relecture en double-aveugle. Merci d’anonymiser votre article et le nom du fichier.

Les feuilles de style sont disponibles en ligne sur le site de la revue (http://www.atala.org/Instructions-aux-auteurs-feuilles).

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Rédacteurs invités :

- Géraldine Damnati, Orange Labs, Lannion, France - Diana Inkpen, University of Ottawa, Canada

Membres :

en construction

************************************************************************ English Version ************************************************************************ Special issue of the TAL journal on "New applications of NLP"

https://tal-62-2.sciencesconf.org/

Recent advances in Natural Language Processing, along with easier access to very powerful Language Models and libraries to manipulate them have led to a notable expansion of the NLP application field. From this evolution arise new research issues. If it is not straightforward to find new tasks, per se, traditional tasks such as classification, extraction, summarization or translation are pushed towards handling more complex phenomena, from heterogeneous textual data, possibly in combination with new modalities.

New applicative domains have emerged these past few years, paving the way for NLP use on very diverse data. A community has for example structured itself around NLP for Finance and Economy. E-commerce, security, the legal sector, public administrations (workshops FNP-FNS 2020, ECNLP 3, LT4GOV, etc.) and more recently music (NLP4Musa) are also subject to dedicated work. Other domains that have already been covered for several years, such as journalism, social media, digital humanities or the bio-medical domain, are facing an expansion of their field of research. They are now addressed from new perspectives, revealing a sign of an outstanding dynamism of activities in these domains. For instance, beyond the generalist workshop “NLP meets journalism” created in 2015, there are now workshops dedicated to exploiting Knowledge Graphs for journalism or to socio-politic events extraction. Social media analysis or more generally “noisy user-generated texts” analysis is addressed from various angles such as censorship, propaganda and disinformation, threats in online conversations, opinion modeling, fact checking or harassment (workshops WNUT, NLP4IF, PEOPLE 2020, FEVER, etc.). As for the bio-medical domain, the number of dedicated workshops has risen around ten for the year 2020.

The above-mentioned list of applicative domains is not exhaustive. These new domains, beyond the scientific issues related to the specificity of data, also raise numerous ethical questions regarding the use of underlying technologies, the exploitation of automatic processing results, and the new practices that can emerge in the corresponding professional areas. At last, the fact that NLP applications are now largely in contact with the general public raises issues linked to production constraints such as efficiency, cost, robustness, and resilience to adversarial attacks. We are interested in this special issue of TAL in all these scientific, technological and ethical questions, yielded by the expansion of NLP within a variety of application domains.

For this thematic issue, the TAL journal largely calls for contributions related to these “new” application domains, as described above, or to “new” paradigms in already covered domains, in particular, but not limited to:

- scientific issues related to the specificities of data,

- implemented solutions to address new application domains,

- new paradigms in less recent domains,

- methodological issues,

- ethical and social implications of research in these new domains.

IMPORTANT DATES

- Submission deadline: April 15 2021 - Notification to the authors after the first review: June 28 2021 - Notification to the authors after the second review: October 29 2021 - Publication: December 2021

LANGUAGE

Manuscripts may be submitted in English or French. French-speaking authors are requested to submit their contributions in French.

JOURNAL

Traitement Automatique des Langues is an international journal published since 1960 by ATALA (Association pour le traitement automatique des langues) the French association for NLP with the support of CNRS. It is now published online, with an immediate open access to published papers, and annual print on demand. This does not change its editorial and reviewing process.

FORMAT

Papers must be between 20 and 25 pages, references and appendices included (no length exemptions are possible). Authors who intend to submit a paper are encouraged to click the menu item "Paper submission" (PDF format). To do so, they will need to have an account, or create it, on the sciencesconf platform (go to http://www.sciencesconf.org and click on "create account" next to the "Connect" button at the top of the page). To submit, come back to the page https://tal-62-2.sciencesconf.org/, connect to the account and upload the submission.


>From now on, TAL will perform double-blind review: it is thus necessary to anonymize the manuscript and the name of the pdf file. Style sheets are available for download on the Web site of the journal (http://www.atala.org/English-style-files).

SPECIAL ISSUE EDITORIAL BOARD

Guest editors: - Géraldine Damnati, Orange Labs, Lannion, France - Diana Inkpen, University of Ottawa, Canada

Members:

To be defined

_______________ Géraldine Damnati Orange Labs, TGI/DATA IA/AI TT/DESKIN 2 av Pierre Marzin, 22307 Lannion (+33) 2 96 07 13 88 geraldine.damnati at orange.com<mailto:geraldine.damnati at orange.com>

_________________________________________________________________________________________________________________________

Ce message et ses pieces jointes peuvent contenir des informations confidentielles ou privilegiees et ne doivent donc pas etre diffuses, exploites ou copies sans autorisation. Si vous avez recu ce message par erreur, veuillez le signaler a l'expediteur et le detruire ainsi que les pieces jointes. Les messages electroniques etant susceptibles d'alteration, Orange decline toute responsabilite si ce message a ete altere, deforme ou falsifie. Merci.

This message and its attachments may contain confidential or privileged information that may be protected by law; they should not be distributed, used or copied without authorisation. If you have received this email in error, please notify the sender and delete this message and its attachments. As emails may be altered, Orange is not liable for messages that have been modified, changed or falsified. Thank you.

-------------- next part -------------- A non-text attachment was scrubbed... Name: not available Type: text/html Size: 24842 bytes Desc: not available URL: <https://mailman.uib.no/public/corpora/attachments/20201218/aed9cb5b/attachment.txt>



More information about the Corpora mailing list