[Corpora-List] [CFP] Risque & NLP workshop (JEP-TALN-RECITAL 2016)

Natalia Grabar natalia.grabar at univ-lille3.fr
Tue Mar 22 17:03:26 CET 2016


==Version en français ci-dessous==

*2nd Call for Papers*

Risk and NLP: Detection, Prevention, Management

Workshop joined with the JEP/TALN/RECITAL conference Paris, July 4th, 2016

Organizers: Natalia Grabar (STL) & Ludovic Tanguy (CLLE-ERSS)

WebSite: http://natalia.grabar.perso.sfr.fr/risque-tal/index-en.html

He who doesn't risk never gets to drink champagne. (Russian proverb)

*Presentation*

The risk, which is a common feature to individuals and society, covers a wide rage of situations and areas. As a matter of fact, several types of activities can meet abnormal situations which consequences may be heavily harmful.

Among the domains, those related to transport (air, road, rail, sea or space), to energy (power plants, oil industry), to biomedicine (medicine, pharmacology) and to heavy industry (metalworking, chemistry, building) are the most concerned by the extent of possible damages: indeed, they are often using surveillance and monitoring systems for the detection, prevention and limiting the risks. Several of these systems exploit the language dimension of the data (accident and incident reports, feedback on interventions, surveillance of the communication flow, etc.): thus, the Natural Language Processing (NLP) applications can provide a contribution for the risk management.

Yet, in some areas, detection of dangerous situations may be based on the analysis of large amounts of textual and communication data, often specific to a given area, such as it happens when analyzing social networks [Neubig et al., 2011] and scientific literature [Hamon et al., 2010].

For some years now, the research trends testifies about special interest for NLP works and applications addressing the risk detection, prevention, and management. Let's mention for instance: - workshop on linguistic dimension of aeronautics and spatial risk

"Linguistique et Traitement Automatique des Langues pour

l'Aéronautique et l'Espace : Dimensions langagières du risque"

(Toulouse, 2014) ; - P10-5 project on textual analysis of feedback reports "Méthodes

d'analyse textuelle pour l'interprétation des REX humains,

organisationnels et techniques" ordered by the Institut pour la

Maîtrise des Risques (IMdR) [Blatter et Raynal, 2014] ; - workshop "Computational Methods in Pharmacovigilance" joined to the

European conference Medical Informatics in Europe (Pise, 2012).

The existing work is mainly done and known within specific communities and the corresponding application areas. The purpose of our workshop is to provide a transversal exchange space between various actors working on detection, description, analysis and prevention of risk, and using for this the NLP resources and methods.

Among the approaches of interest, we can consider non-exhaustively:

- analysis of feedback reports (reports on accidents and incidents):

assistance to experts;

- detection of potential risk in the existing activity reports:

identification of "emerging signals";

- detection of potential risk in communication: identification of

explicit risk in communication between users of a system and/or

domain experts;

- assistance to communication and writing of critical documents:

definition and verification of controlled languages and writing

conventions;

- development of resources for the prevention and management of risk:

information extraction and knowledge engineering.

The objective of this workshop is to gather a large community from various domains and applications, in order to identify real needs of the ground experts and to discuss on solutions which can be proposed by modern NLP technologies. Hence, the workshop is organized for researchers and industrial actors.

*Submission modalities*

Two presentation formats are possible:

- long paper: paper with 6 to 8 pages (TALN format) for a 20 minutes

oral presentation, in order to present work with solid results or

ongoing work.

- short paper: abstract with 2 to 4 pages (TALN format) for a 10

minutes oral presentation, in order to present new research

problematics, issues or questionings.

Submissions in two languages are acceptable: French, English

LaTeX style-sheet, and LibreOffice and Word models are available on the main conference website (https://jep-taln2016.limsi.fr/styles/jeptaln2016-v2.zip).

Details of the submission procedure are given on the workshop's website https://www.easychair.org/conferences/?conf=taln2016

*Important dates*

- submission deadline: April 18th - notifications: May 13th - final versions: May 30th - workshop: July 4th

*Contact*

- natalia.grabar at univ-lille3.fr - ludovic.tanguy at univ-tlse2.fr

*Programme Committee*

Clément Beckert -- EDF Christian Blatter -- SNCF Anne Condamines -- CLLE-ERSS Cécile Fabre -- CLLE-ERSS Natalia Grabar -- STL Claire Nédellec -- INRA Aurélie Névéol -- LIMSI John Mitchell Obama -- IMdR (Institut pour la Maîtrise des Risques) Céline Raynal -- CFH / Safety Data Ludovic Tanguy -- CLLE-ERSS Franz Thiessard -- INSERM U897 Pierre Zweigenbaum -- LIMSI

*References*

[Blanchemanche et al., 2009] Blanchemanche, S., Buche, P., Dibie, J., Feinblatt-Mélèze, E., Ibanescu, M. et Rona-Tas, A. (2009). Ontology building : an application in food risk analysis. In Actes de la 8ème conférence internationale Terminologie et Intelligence Artificielle (TIA), Toulouse.

[Blatter et Raynal, 2014] Blatter, C. et Raynal, C. (2014). Méthodes d'analyse textuelle pour l'interprétation des REX humains, organisationnels et techniques. In Actes du Congrès Lambda Mu 19, Dijon.

[Hamon et al., 2010] Hamon, T., Grana, M., Raggio, V., Grabar, N. et Naya, H. (2010). Identification of relations between risk factors and their pathologies or health conditions by mining scientific literature. Studies in Health Technology and Informatics, 160(Pt 2):964-8.

[Mercantini, 2008] Mercantini, J.-M. (2008). Construction d'ontologies pour la résolution de problèmes de sécurité : une étape vers l'ontologie du risque. In Actes du 16eme Congrès sur la Maîtrise des Risques et la Sûreté de Fonctionnement, Avignon.

[Neubig et al., 2011] Neubig, G., Matsubayashi, Y., Hagiwara, M. et Murakami, K. (2011). Safety Information Mining : What can NLP do in a disaster ? In Proceedings of the 5th Interna- tional Joint Conference on NLP (IJCNLP), volume 11, pages 965-973, Chiang Mai, Thailand.

[Tanguy et al., 2015] Tanguy, L., Tulechki, N., Urieli, A., Hermann, E. et Raynal, C. (2015). Natural language processing for aviation safety reports : from classification to interactive analysis. Computers in industry, In press.

==========================

*2eme appel à communication*

Risque et TAL : détection, prévention, gestion

Atelier organisé dans le cadre de la conférence JEP/TALN/RECITAL à Paris, le 4 juillet 2016

Organisateurs : Natalia Grabar (STL) & Ludovic Tanguy (CLLE-ERSS)

Site Web : http://natalia.grabar.perso.sfr.fr/risque-tal/

Qui ne risque rien ne boit pas le champagne. (proverbe russe)

*Présentation*

Étant propre au fonctionnement des individus et de la société, le risque concerne une grande variété de situations et de domaines. De nombreuses activités peuvent rencontrer des situations anormales dont les conséquences peuvent être fortement dommageables.

Parmi les domaines d'activités, ceux liés au transport (aérien, routier, ferroviaire, maritime, spatial), à l'énergie (centrales électriques, industrie pétrolière), le biomédical (médecine, pharma cie) et l'industrie lourde (métallurgie, chimie, construction) sont plus particulièrement concernés de par l'ampleur des dommages possibles et ont mis en place des systèmes de vigilance afin de détecter, prévenir et limiter les risques. La plupart de ces systèmes font intervenir une dimension langagière importante (rapports d'accidents ou d'incidents, retours d'expérience des interventions, veille sur la base des flux de communication, etc.), si bien que le TAL peut y contribuer à la gestion du risque.

Mais dans de nombreux autres domaines la détection de situations à risque peut prendre appui sur l'analyse de données textuelles ou de communications souvent massives et/ou spécifiques. On voit notamment que cela peut concerner les réseaux sociaux [Neubig et al., 2011] ou la littérature scientifique [Hamon et al., 2010].

Depuis quelques années on voit apparaître un ensemble de travaux et d'applications du TAL, proposant des solutions ou des pistes de réflexions dans ce sens. Notons par exemple :

- la journée d'étude "Linguistique et Traitement Automatique des

Langues pour l'Aéronautique et l'Espace : Dimensions langagières du

risque" (Toulouse, 2014) ; - le projet P10-5 "Méthodes d'analyse textuelle pour l'interprétation

des REX humains, organisationnels et techniques" commandité par

l'Institut pour la Maîtrise des Risques (IMdR) [Blatter et Raynal,

2014] ; - l'atelier "Computational Methods in Pharmacovigilance" dans le

cadre de la conférence Medical Informatics in Europe (Pise, 2012).

Ces travaux sont généralement menés et diffusés au sein de communautés thématiques correspondant aux domaines d'application. L'objectif de cet atelier est donc de proposer un espace d'échange transversal entre différents acteurs qui travaillent sur la détection, la description, l'analyse ou la prévention du risque en utilisant des méthodes et ressources de TAL.

Parmi les approches considérées on citera de façon non exhaustive : - l'analyse des retours d'expérience (rapports d'accident/incident) :

assistance aux experts ; - la détection des risques potentiels dans les rapports d'activité :

identification des "signaux faibles" ; - la détection des risques potentiels dans les communications :

identification du risque explicite dans les communications entre

usagers d'un système et/ou experts d'un domaine ; - l'aide à la communication ou la rédaction de documents critiques :

définition et vérification de langages contrôlés ou de consignes de

rédaction ; - le développement de ressources pour la prévention/gestion des

risques : extraction d'information et ingénierie des connaissances

métier.

L'objectif de cet atelier est de réunir une communauté large à la fois en termes de domaines et d'applications, dans l'idée d'identifier quels sont les besoins véritables des acteurs du terrain et les réponses que les techniques actuelles du TAL peuvent fournir. De ce fait, cet atelier s'adresse autant aux chercheurs qu'aux acteurs industriels.

*Procédure de soumission*

Deux formats de présentations sont prévus :

- format long : un article de 6 à 8 pages (format TALN) et une

présentation de 20 minutes, permettant de présenter un travail

abouti ou en cours.

- format court : un résumé long de 2 à 4 pages (format TALN) et une

présentation de 10 minutes, permettant de présenter une

problématique à explorer ou des questionnements plus ouverts.

Les langues acceptées sont le français et l'anglais.

Une feuille de style LaTeX et des modèles LibreOffice et Word sont disponibles sur le site web de la conférence (https://jep-taln2016.limsi.fr/styles/jeptaln2016-v2.zip).

La procédure de dépôt des soumissions est détaillée sur le site de l'atelier https://www.easychair.org/conferences/?conf=taln2016

*Calendrier*

- date limite de soumission : 18 avril - notification aux auteurs : 13 mai - réception des versions finales : 30 mai - atelier : 4 juillet

*Contacts*

Par mail : - natalia.grabar at univ-lille3.fr - ludovic.tanguy at univ-tlse2.fr

*Comité de Programme*

Clément Beckert -- EDF Christian Blatter -- SNCF Anne Condamines -- CLLE-ERSS Cécile Fabre -- CLLE-ERSS Natalia Grabar -- STL Claire Nédellec -- INRA Aurélie Névéol -- LIMSI John Mitchell Obama -- IMdR (Institut pour la Maîtrise des Risques) Céline Raynal -- CFH / Safety Data Ludovic Tanguy -- CLLE-ERSS Franz Thiessard -- INSERM U897 Pierre Zweigenbaum -- LIMSI

*Références*

[Blanchemanche et al., 2009] Blanchemanche, S., Buche, P., Dibie, J., Feinblatt-Mélèze, E., Ibanescu, M. et Rona-Tas, A. (2009). Ontology building : an application in food risk analysis. In Actes de la 8ème conférence internationale Terminologie et Intelligence Artificielle (TIA), Toulouse.

[Blatter et Raynal, 2014] Blatter, C. et Raynal, C. (2014). Méthodes d'analyse textuelle pour l'interprétation des REX humains, organisationnels et techniques. In Actes du Congrès Lambda Mu 19, Dijon.

[Hamon et al., 2010] Hamon, T., Graña, M., Raggio, V., Grabar, N. et Naya, H. (2010). Identification of relations between risk factors and their pathologies or health conditions by mining scientific literature. Studies in Health Technology and Informatics, 160(Pt 2):964-8.

[Mercantini, 2008] Mercantini, J.-M. (2008). Construction d'ontologies pour la résolution de problèmes de sécurité : une étape vers l'ontologie du risque. In Actes du 16eme Congrès sur la Maîtrise des Risques et la Sûreté de Fonctionnement, Avignon.

[Neubig et al., 2011] Neubig, G., Matsubayashi, Y., Hagiwara, M. et Murakami, K. (2011). Safety Information Mining : What can NLP do in a disaster ? In Proceedings of the 5th Interna- tional Joint Conference on NLP (IJCNLP), volume 11, pages 965-973, Chiang Mai, Thailand.

[Tanguy et al., 2015] Tanguy, L., Tulechki, N., Urieli, A., Hermann, E. et Raynal, C. (2015). Natural language processing for aviation safety reports : from classification to interactive analysis. Computers in industry, In press.

-- Natalia GRABAR CR1 CNRS, UMR 8163, Université Lille 3, France http://natalia.grabar.perso.sfr.fr/



More information about the Corpora mailing list